Jump to content

Welcome to StarsQuest
Register now to gain access to all of our features. Once registered and logged in, you will be able to create topics, post replies to existing threads, give reputation to your fellow members, get your own private messenger, post status updates, manage your profile and so much more. If you already have an account, login here - otherwise create an account for free today!
Photo

La vie d'un gears comme les autres.


  • Please log in to reply
1 reply to this topic

#1
akanam

akanam

    J'prends du grade!

  • StarsQuester
  • 579 posts
  • Genre:Homme
  • Localisation:91
Spoiler


[hrp]Sa fait longtemps que je n'ai pas ecris de rp, merci d'etre sympa, avec moi. Celui-ci a pour but de back-ground sur mon jeu sur ansaerys, il est tourner dans le monde de gears of war, que j'appreci tout particulierement. Le titre du premier chapitre est sous spoilers, je trouve que c'est un peut du spoil sur ce qui se passe dedans, a vous de voir si vous voulez le voir avant ou après avoir lue ma production.[/hrp]

Spoiler


Des plaines vertes a perte de vue, quelques arbres de-ci de-là, une légère brise, et un ciel bleu, moucheté de quelques nuages d’un blanc pur. Mon paysage préférer, dans des conditions optimales, sa me donne la joie de vivre. Et pourtant, quelque chose de louche persiste. Je décide donc d’avancer, dans le but de trouver quelque signe de vue

Finalement, j’aperçois une personne vêtue intégralement de blanc, je décide donc d’aller dans sa direction, pour au moins savoir où je me trouve. Et pourtant, la personne ne semble pas de mon avis et part dans la direction opposée a la mienne. Mon seul moyen de la rattraper semble de courir, et lorsque je m’élance, la personne fait de même. Une chance que je cours plus vite qu’elle. Au bout de plusieurs minutes de course, j’arrive enfin à sa hauteur, et soudainement, la personne s’arrête net et me dévisage. Elle me dévisage comme quelqu’un sur le point de mourir. Pourtant, tout semble normal sur cette personne.


Son vissage, de toute beauté, semble pourtant se creuser. Je tente désespérément de lui demander si tout va bien, et plus je lui demande, plus son corps semble subir des transformations. Son vissage, tout ce qu’il y a de plus humain, vire soudainement vers un ton plus sombre, et semble perdre toute chaire. A cela s’ajoute des yeux passant à un jaune brillant d’un éclat maléfique et une bouche orange tout ce qu’il y a d’inquiétant. Puis, une fois totalement transformer, la « chose » me donne un grand coup de bras. Je lève les miens en guise de parade, mais je suis violemment envoyé au sol, ou j’heurte une pierre. Je sombre ainsi dans les profondeurs de mes songes.



Je me réveille en sursaut, dans un lit tremper de sueurs froides, dont je suis moi aussi couvert. Pourtant, cette pièce semble beaucoup moins oppressante et familière. Une simple pièce dont les murs sont faits d’acier de récupération, de deux par trois, avec un lit et une commode pour seule décoration, le tout éclairer par une veilleuse d’un ton orangeatre. Sur la commode, j’y aperçois une lettre, et une photo de ma famille, mes derniers biens qui ont une valeur a mes yeux. Aux pieds du lit, je vois un fusil lanzor. Aucun doute, je suis bien dans ma chambre. Et pourtant, pas le temps de récupérer du rêve que je viens de faire, une lampe rouge s’allume dans un vacarme assourdissant.

« Alerte, locustes en approche, tous les gears sont appelés a combattre devant la grande porte. »

Le message est clair, ces foutus salo*eries sont encore ici. Combattre, encore et toujours, dans l’espoir de trouver un jour peut-être la paix, voici le triste sort des gears, rares survivants des attaques locustes.


Edited by akanam, 20 January 2012 - 05:57 PM.

Image IPB


#2
akanam

akanam

    J'prends du grade!

  • StarsQuester
  • 579 posts
  • Genre:Homme
  • Localisation:91

[hrp]Les spoilers caches des scnes suceptibles de blesser la sensibilitée de nos plus jeunes lecteurs. Je dit sa pour la forme, ce n'est pas franchement dans le detail, mais bon, je veut pas avoir de probleme.La fin est légerement ecourter aussi, j'aurais pus certainement allogner ce moment, mais l'envie n'y est pas[/hrp]



Chapitre second : Une réplique sanglante.

Après un combat rudement mener, on pensait avoir le droit à un repos bien mériter. C’était sans compter sur les ordres qui arrivaient des hautes sphères de notre gouvernement militaire mit en place par la CGU.

« Escouade bravo attendue en salle de briefing. »

Évidemment, se reposer semblais trop beau pour être vrais, je me met donc en route vert cette maudite salle, ou l’on en ressort a chaque fois plus dépiter que lorsqu’on en rentre. En chemin, je retrouve tim, mon coéquipier lorsqu’il s’agit de se déplacer en petit groupe. À notre entrée dans la salle de brief’, tout le monde semblais nous attendre, et le regard de notre sergent semblais être d’une noirceur rarement vue.

Voici donc vos ordres : Vous devez aller à l’est de notre position et préparer les balises pour un tir au rayon de l’aube.

Quelque chose semblait pourtant troubler benji, le dernier membre de notre escouade.
Vous nous envoyez donc au casse-pipe pour un simple tir ?

Pas tout à fait, Notre satellite a une légère défaillance au niveau de son calibrage, et il nous faut un groupe capable de réussir. Les autres sont malheureusement incomplets suite a la dernière attaque. Vous vous diviserez en deux groupe, il nous faut deux point de calibrage pour une triangulation.



Ainsi, nous partions, tim et moi, a un suicide en règle, pour espérer éventuellement faire des représailles a nos ennemis.

Après un tirage a la courte paille, tim et moi partions pour nord-est, avec en prime, la chance de croiser des locustes.


On nous a doté, pour notre voyage, d’un simple véhicule tout terrain, légèrement amélioré via une tourelle pivotante a 360°.


Après plusieurs minutes de route, on rencontra des locustes, au plus grand plaisir de tim, qui avais pris les devants en se plaçant a la tourelle. Au plus grand plaisir de tim, pour la simple et bonne raison que ces salo*eries on tuer sa famille sous ses yeux le jour de l’émergence.


Spoiler


Peut après notre retour au fort, on vit le véhicule sergent et benji qui, quant à eux, était poursuivis par un paquet de locustes. Au moment où ils passèrent l’épaisse porte blinder, une balle perdue vint se blottir dans l’épaule de notre sergent. On vis aussi un grand flash rouge, accompagner d’un bruit d’explosion de corps, nous indiquant que tout était fini, et que le ménage ne serais pas a faire.


Image IPB